Evaluation des apprentissages

Table des matières

Notes et système de notes

Evaluation des apprentissages scolaires
 
Les notes sont données d’après l’échelle de 6 à 1 et peuvent être données au demi-point : la note 4 indique le seuil de suffisance (RLS art. 62).

Dans chaque discipline, la moyenne des notes de l’élève est établie au dixième puis arrondie au demi ou à l’entier.

La participation des élèves au cours de formation générale, au cours d’enseignement religieux confessionnel ainsi qu’au cours d’éthique et cultures religieuses est signalée par l’indication «suivi». L’informatique, qui comprend aussi l’apprentissage du clavier (dactylographie), fait l’objet d’un brevet de compétences inséré à la fin du bulletin scolaire.



Le groupe des disciplines principales comprend (10H et 11H) :

Dans le calcul de la moyenne générale, les disciplines principales sont affectées du coefficient 2.

Normes de promotion

Classes de 9H - Exigences attendues 

Au terme de chaque semestre, l’élève reçoit un bulletin scolaire indiquant les moyennes de chaque discipline notée. Cette note correspond à l’arrondi arithmétique. Dans certaines situations, la  moyenne de chaque discipline peut faire l’objet d’une pondération : de 0.2 à 0.3 ou de 0.7 à 0.8. l’arrondi est possible au demi ou à l’entier selon la façon dont l’élève a progressé dans ses apprentissages.

Les exigences du type de classe sont atteintes lorsque

 

Classes de 10H et 11H -  Normes de promotion

La note de fin d’année est établie à partir des résultats obtenus tout au long de l’année scolaire (évaluation en continu). Cette note correspond à l’arrondi arithmétique. Dans certaines situations, et notamment pour tenir compte d’une évolution différente entre le 1er et le 2e semestre, la  moyenne de chaque discipline peut faire l’objet d’une pondération : de 0.2 à 0.3 ou de 0.7 à 0.8. l’arrondi est possible au demi ou à l’entier selon la façon dont l’élève a progressé dans ses apprentissages.

Le groupe des disciplines principales comprend :

Promotion de l’élève

L’élève doit obtenir une moyenne générale de 4 pour l’ensemble des disciplines et pour le groupe des disciplines principales pour être promu d’un degré à l’autre. Il doit aussi ne pas avoir plus d’une note inférieure à 4 dans les disciplines principales.

L’élève dont la moyenne générale est égale ou supérieure à 5 et celle des disciplines principales située au  moins à 4 obtient la mention « distingué ».

Evaluation de l’attitude face au travail et du comportement dans le cadre scolaire

L’évaluation des attitudes décrivant le rapport de l’élève à soi, aux autres ainsi que son engagement vis-à-vis des exigences scolaires et de la vie collective se fait sur la base de cinq critères présentés ci-dessous. Chacun d’eux est apprécié selon une échelle de quatre degrés. Voici les aspects pris en compte:
 

Attitude face au travail :
Engagement et application dans le travail scolaire : l’élève est attentif, fait généralement preuve de concentration dans les différentes activités ; il démontre intérêt, motivation et persévérance par une participation active et régulière dans le travail scolaire.
Organisation et autonomie : l’élève prend en charge son travail en faisant preuve d’autonomie et de responsabilité ; il présente ses travaux dans les délais.
Présentation des travaux : l’élève accomplit ses travaux avec soin et maintient ses cahiers, dossiers, agenda en bon état et complets.

Comportement dans le cadre scolaire :
Respect des règles de vie commune : l’élève est poli, respecte les règles et les consignes générales de l’école.
Relations avec les autres élèves et les adultes : l’élève entretient de bons rapports avec les autres élèves et les adultes.

Changement de type de classe et perméabilité

Au moment du passage du cycle 2 au cycle 3, la préorientation dans la classe convenant le mieux à l’élève n’a pas un caractère définitif ; une observation attentive de l’élève et de l’évolution de ses apprentissages peuvent justifier un changement de type de classe. Tout élève attestant d’une maîtrise confirmée des apprentissages dans la classe où il se trouve peut passer vers un type de classe plus exigeant. Des difficultés importantes rencontrées dans les apprentissages scolaires ou dans le rythme de travail imposent, à l’inverse, un changement vers un type de classe moins exigeant.

Les directives de la DICS du 13 octobre 2016 relatives aux changements de type de classe et à la perméabilité fixent les critères généraux.

Règles générales 

 Le changement de classe peu avoir lieu en principe au terme de chaque semestre. 

Conditions  de changement de type de classe pour les élèves de 9H

Changement vers un type de classe plus exigeant (Art. 6 des directives)

Avec l’accord des parents et de l’élève, ce dernier peut passer dans un type de classe plus exigeant lorsque l’évaluation globale va dans ce sens, que la somme des moyennes des disciplines des groupes déterminants (cf. ) atteint 21 points et que les notes du bulletin en français et en mathématiques sont suffisantes.

Changement vers un type de classe moins exigeant (Art. 7 des directives)

L’élève passe dans un type de classe moins exigeant lorsque l’évaluation globale va dans ce sens, que la somme des moyennes des disciplines des groupes déterminants (cf. ) atteint moins de 16 points ou que les notes du bulletin en français et en mathématiques sont insuffisantes. 

Conditions  de changement de type de classe pour les élèves de 10H et 11H

Les passages d’un type de classe vers un autre, plus exigeant, sont possibles comme l’exprime le terme même d’orientation propre à ce degré de la scolarité. Les règles qui les régissent sont précisées ci-dessous :

PassageMoyenne des disciplines principalesMoyenne générale

Passage de 10H en 11H  dans un type de classe plus exigeant à la fin du S1

5.2
aucune note inférieure à 4.5
5.2

Passage de 10H en 11H  dans un type de classe plus exigeant à la fin de l’année scolaire

5
aucune note inférieure à 4.5
5.2

Les passages d’un type de classe vers un autre, moins exigeant, sont possibles comme l’exprime le terme même d’orientation propre à ce degré de la scolarité. Les règles qui les régissent sont précisées ci-dessous :

PassageMoyenne des disciplines principalesMoyenne générale

Passage de 10H en 11H  dans un type de classe moins exigeant à la fin du S1

< 4< 4

Passage de 10H en 11H  dans un type de classe moins exigeant à la fin de l’année scolaire

< 4< 4

 

Octroi d'une année supplémentaire

 

Octroi d'une prolongation de scolarité dans un type de classe plus exigeantMoyenne des disciplines principalesMoyenne générale

Passage de 11H en 11H  dans un type de classe plus exigeant à la fin de l'année

4.8
aucune note inférieure à 4.5
4.8

 

Le diplôme de fin de scolarité

Au terme de la 11e année, tous les élèves passent les épreuves du diplôme. Il s'agit d'attester les connaissances acquises au cours du CO dans les apprentissages du français, de l'allemand, des mathématiques et du latin. Les moyennes d'autres disciplines non examinées figureront également sur le diplôme (anglais, histoire - géographie, sciences de la nature).

Quelle que soit la voie de formation choisie par l'élève après sa scolarité obligatoire, le diplôme a toute son importance. Il complète les résultats scolaires qui figurent dans le bulletin scolaire.

Transmission des notes

Feuille de notes
L'élève inscrit les résutalts scolaires sur la feuille de notes. Celle-ci doit contenir toutes les notes obtenues durant l’année scolaire (1er semestre et 2e semestre). A chaque mi-semestre, un bulletin intermédiaire permet aux parents de connaître la situation scolaire de leur enfant.

Classeur de notes
C’est le classeur dans lequel chaque élève regroupe les épreuves formatives et sommatives. Pour des raisons pédagogiques, certaines épreuves peuvent être intégrées au cahier de branche.

Remise du bulletin scolaire
Le bulletin scolaire est remis aux parents à la fin du 1er semestre et à la fin de l’année. Par leur signature, les parents attestent en avoir pris connaissance et ils le remettent à l’enseignant titulaire de classe dans le délai prévu par l’école.

Appuis pédagogiques

L’école organise, en fonction des besoins, des cours d’appui destinés aux élèves (min. 8 élèves) qui éprouvent des difficultés réelles à suivre l’enseignement des disciplines principales.
Lorsqu’un changement de classe est jugé opportun, l’école met en place des cours de rattrapage pour les élèves qui ont fait preuve des aptitudes nécessaires et témoigné d’une application soutenue.
Les cours d’appui seront confiés à des enseignants ou étudiants qui travailleront avec un groupe d’élève en collaboration avec l’enseignant responsable. Un contrat en précisera les besoins, les objectifs et la durée.